Prière et échange entre jeunes et personnes âgées

Quelle merveilleuse expérience que la carte-prière imaginée par le service de la Pastorale de la Santé pour demander aux personnes âgées en maison de repos de prier pour les jeunes en catéchèse, ceux-ci se proposant à leur tour de prier pour celles qu’ils ont visitées.

Les catéchistes, les jeunes, les visiteurs en maison de repos et les personnes âgées s’y sont mis de tout cœur !

Une carte-prière illustrée avec un dessin ou un texte par le jeune est remise à une personne âgée à qui il demande de prier pour lui. Cette carte est transférée par le biais des visiteurs ou en direct par une visite des jeunes avec leurs catéchistes et/ou leur famille dans les maisons de repos.

Dans une maison de Braine : c’est durant l’Avent que des familles accompagnées de leurs enfants dont celui ou celle se préparant à la première communion ou la confirmation, des catéchistes et des prêtres se sont rendus dans trois maisons de repos, les bras chargés de corbeilles de friandises et de leur carte-prière.

Après la lecture d’un conte et quelques chants, les familles se sont dirigées vers une personne âgée à qui le jeune a remis sa carte ; ils ont ensuite bavardé durant un moment plus ou moins long. Ce fut une magnifique expérience de vie dans la maison, « un joyeux désordre inhabituel » qui a même suscité l’aide du personnel soignant qui, habituellement, ne vient pas à ce type d’activités. Cette démarche a aussi éveillé chez un père accompagnant le désir de revenir dans la maison pour visiter la personne qu’il a rencontrées.

À Waterloo, les cartes ont été remises par les visiteurs aux personnes âgées. L’initiative a été extrêmement favorable, certains résidents étaient même demandeurs de prier pour plusieurs enfants.

Dans une troisième maison, les cartes-prières ont été distribuées durant une réunion de prière. Certaines personnes n’ayant pas d’enfants, d’autres quasi plus de famille ou des liens difficiles avec les leurs, ont été très touchées par l’idée de porter dans la prière un enfant, de le confier au Seigneur et à Marie et de devenir en quelque sorte « parrain ou marraine de cœur ».

Dans cette même maison, cette initiative a ouvert le cœur d’un père qui, pour la première fois depuis deux ans, a parlé de ses enfants. « Miracle de l’esprit qui unit et qui réunit » comme nous partage une visiteuse.

Si vous souhaitez faire cette expérience dans votre région, n’hésitez pas à contacter Marielle Greindl, via l’adresse mail : sante@bwcatho.be

Marielle Greindl,
Pastorale de la Santé

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :