3 décembre avec les pastorales des personnes en situation de handicap

Nous avons passé une belle journée ce 3 décembre enrichis par les présentations de différents acteurs en pastorale des personnes en situation de handicap.

La première oratrice, Talitha Cooreman a fait la relecture de la parabole des talents au vu de nos fragilités. Elle a insisté sur l’interrelation entre l’amour et la vulnérabilité. Elle rappelle le danger possible lors de l’entrée en relation qui est une exposition à l’amour, mais aussi au rejet.

Elle nous parle de talents vulnérables et nous dit que la vulnérabilité est utilisée pour augmenter notre capacité d’agir en interdépendance. Cette pastorale qu’elle appelle « capacitante » transforme la relation.

La 2e intervention par Vincent Fabert et Marie Cunin, plus pratique, nous mettait en face à face avec la personne handicapée, les attitudes à avoir ou non. Il nous parle de dignité, de relations humaines…

Cette journée était très fraternelle, nourrissante, réjouissante. La présence de l’ASBL Cap Event pour les temps de pause et lunch était un plus.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :