Réunion d’équipe …

Première réunion des visiteurs du Centre du Bw, en période de Covid et de nécessaires précautions de distanciation : une joie immense de se retrouver à nouveau.

L’arrivée de chacun, enthousiaste de se retrouver, laisse malgré tout transparaître un peu d’inquiétude. Que va t-il se passer pour cette première réunion d’après confinement ?  Le Père Athanase ouvre la séance, proposant un moment de prière en lisant l’évangile selon saint Matthieu 4 :1-11 – les 40 jours de Jésus Christ au désert.

Après la lecture, un silence s’installe, chacun relit l’évangile et fait très vite un lien avec le confinement. Dans un grand respect mutuel, chacun prend la parole pour exprimer « son désert ». M., la responsable de l’équipe relève quelques mots clés de l’évangile : « désert, 40 jours, le diable, les tentations ».

Ensuite, Ch. exprime son désert : celui qu’elle a vécu en allant dans les maisons de repos. Elle nous donne un exemple parmi d’autres : « une résidente frappait, chaque matin, sur le mur pour signaler à sa voisine qu’elle allait bien ».

Ces nouvelles échangées, pour certaines constructives et pour d’autres très douloureuses se partagent dans un grand climat d’écoute et d’accueil.

La rencontre se termine par un moment de recueillement et de prière personnelle sur un fond musical au cours duquel chacun reçoit le dessin d’une plume, d’une branche et d’une pierre ainsi qu’un lumignon, et à son tour et à son rythme, va les poser sur le « désert » (la nappe) en priant :

« Seigneur, aujourd’hui, je me sens … par rapport aux événements, léger comme une plume, … ou la branche … ou la pierre ou les 3 »

Une dernière bougie est allumée pour les membres de l’équipe absents pendant que le Père Barnabé chante un chant de sa création. Un très beau chant final !

Ensuite le Père Athanase envoie les visiteurs poursuivre leur mission de visiteurs de personnes en maison de repos et/ou à domicile.

Cette rencontre riche de confidences, de prières, de recueillement, dans l’amour et l’empathie a procuré une joie immense à chacun; seuls les câlins et les embrassades ont manqué cruellement. Mais grâce à l’Amour du Christ qui irradiait dans toute la pièce, chacun a pu partir rassasié et le cœur en paix.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :