Le lien avec le terrain en ce temps pascal ….

Vous êtes toutes et tous à votre manière « au front » pour accompagner les personnes que le Seigneur vous a confiées ; chez vous, à la maison mais aussi tournés vers l’extérieur et spécialement vers les personnes dans les maisons de repos ou à domicile mais aussi les malades que vous ne pouvez plus visiter comme avant la pandémie.

Mais que de créativité pour les rejoindre malgré tout : le téléphone, les cartes postales, les dessins d’enfants, les chocolats pour les soignants, les chants ou musique devant les institutions, …

En Maisons de repos et au domicile des personnes fragilisées.

Et voilà que nous ajoutons une nouvelle manière « d’être avec » ces personnes.

Nous avons su que plusieurs désiraient rencontrer un prêtre pour recevoir une bénédiction, pour pouvoir prier avec lui, pour un temps de partage, …

Suite à cela, nous avons écrit un courrier à toutes les directions de maisons de repos et aux prêtres concernés. Nous attendons maintenant les demandes et grâce à votre aide et à celle de la direction, le lien entre le prêtre et la personne âgée sera possible. Merci d’être attentifs à l’éventuelle demande de ceux qui vous sont confiés. Car ils ne seront peut-être pas tous informés ! Du côté des directions, plusieurs sont déjà partantes et nous aideront à rendre le projet possible.

Nous voulons aussi vous donner une information importante concernant les activités (récollection, conférences, formations, …) prévues jusque fin août. Suite aux mesures gouvernementales suivies par nos évêques, ces activités n’auront pas lieu et seront reportées dès qu’on le pourra. Mais certainement pas avant septembre prochain.

Ci-dessous, quelques nouvelles du terrain pour continuer à nous donner du souffle et de l’espérance en ces temps difficiles. Les 4000 cartes de Pâques préparées par la pastorale santé ont eu un grand succès. Surtout parce que les visiteurs qui le voulaient, écrivaient un petit mot personnalisé pour le résident qui allait recevoir la carte. Les équipes restent « soudées » pour soutenir les uns et les autres et rester ensemble attentif aux personnes confiées.

A la Résidence LAUZELLE, le samedi à l’heure de la messe, les résidents continuent à se réunir pour lire la Parole de Dieu et prier. Cette petite communauté de 15 à 18 personnes peut continuer à vivre ensemble des moments de recueillement.

Avec les membres de la petite équipe, qui offrent une fois par mois, une aide pour la messe, j’avais songé offrir un gouter pascal à la Résidence avec des friandises faites maison par chacun de nous. La directrice m’a demandé plutôt l’apport de revues qui ferait vraiment plaisir aux résidents. Les revues disponibles ayant déjà été relues plusieurs fois. Les premières revues apportées à la porte de la résidence ont été accueillies avec grande joie. G., visiteuse

M., visiteuse : « Le confinement nous ouvre les 5 sens bien plus qu’auparavant. Sachant que notre église restait ouverte et était visitée, j’ai décoré en lien avec l’évangile, l’autel durant tout le temps du Carême et durant la Semaine Sainte. Le Jeudi saint, j’ai installé les objets pour le lavement des pieds et une table avec une cruche et un pain frais. Le samedi soir, des fleurs sont arrivées de partout, quelle beauté ! ».

A la MR de Haut Ittre il y a des personnes atteintes du Covid 19 dont 1 « miraculé » revenu de l’hôpital ! Ils ont fait un appel aux dons de jeux de société et de chemises qui serviraient de tablier pour le personnel . Certains visiteurs ont fait de gros colis et iront les déposer.

Dans la plupart des maisons de repos, les visiteurs continuent le suivi par cartes, lettres , dessins d’enfants et appels téléphoniques ; beaucoup constatent que les liens se resserrent encore plus. « On se sent encore plus proches qu’avant … »

Un directeur d’une MR de l’est du Bw a collé tous les 30 dessins des enfants du catéchisme sur les vitres des fenêtres de la salle à manger car dans cette MR, personne n’est confiné. Les résidents sont très touchés de voir chaque jour ces dessins plein de tendresse …

Message des visiteurs de Braine : Il y a peu, la Pastorale de Santé de notre Vicariat proposait aux visiteurs en maisons de repos d’enrichir cette belle tradition en offrant des œufs de Pâques au personnel soignant, celles et ceux qui, aujourd’hui sont sur le front de la défense de la vie et le maintien de sa qualité ! Quotidiennement, ils entourent nos parents, nos proches, des amis, d’anciens paroissiens, … de leur savoir-faire médical avec amour et tendresse, dans une générosité sans calcul, conscients des risques courus … Notre doyen Alain de Maere nous a immédiatement proposé de relayer cet appel aux paroissiens via la mailing list envoyée aux paroissiens de Saint-Étienne et à ses confrères des autres paroisses de notre Unité pastorale de Braine-l’Alleud.

Appel bien reçu qui nous a permis de récolter quelque 32 kg d’œufs en chocolat. Nous les avons répartis en 250 sachets qui ont été offerts dans 3 maisons de repos tandis qu’un colis d’environ 4 kg était déposé à la Sapinière, maison d’accueil de jeunes handicapés mentaux dont l’animation pastorale est assurée par une équipe de Saint-Étienne.
Des dessins réalisés par des enfants de la catéchèse ou de familles ont apporté d’affectueux messages aux résidents !

A Braine l’Alleud, une équipe de bénévoles s’est lancée dans la confection de sur-blouses pour les soignants. Deux maisons de repos étaient ravies d’apprendre qu’une telle initiative s’était créée et ont répondu « Oui » à cette proposition.

A Nivelles, un prêtre, s’est proposé comme bénévole dans la maison de repos où il célèbre habituellement. La résidence n’a actuellement pas besoin de sa présence mais la démarche est magnifique.

  • A la résidence « accueil et vie » de Tubize pour les personnes porteuses de handicap, tous les résidents vont bien. Ils dansent tous les soirs, de 20h à 20h30, pour encourager les personnes qui sont sur le front. Les éducateurs tiennent le coup Le moral est bon. Le roi et la reine ont rencontré les résidents, par web. C’était un moment fort!

De même dans les hôpitaux, de très beaux gestes sont également posés par les aumôniers laïcs et prêtres, sur place dans l’hôpital ou par téléphone.

Voici quelques témoignages en direct :

  • J’accompagne chaque semaine dans la chapelle de l’hôpital, une dame de 87 ans  qui découvre au fil des semaines, l’amour de Dieu, pour elle et qui me dit que c’est le plus grand cadeau qu’elle reçoit depuis qu’elle est hospitalisée ( plus de 6 mois).

Elle me dit être transformée et ça se voit … !

  • En cette période de confinement, l’hôpital est devenu bien silencieux dans les services non-covid. Chaque jour, l’équipe réduite d’aumônerie se rend aux bureaux des infirmières pour demander si des personnes ont besoin de réconfort.

 

On me signale que Mr D., hospitalisé depuis 2 semaines suite à une grave opération, dépérit depuis qu’il ne peut plus avoir de visites. Son moral et son appétit sont à zéro. Pas de revalidation possible dans son état.

Je me rends auprès de lui au moment du repas et, ô bonheur, le courant passe immédiatement. Mais il ne parvient absolument pas à manger…

Je lui propose  de revenir le lendemain avec mes tartines et de manger ensemble tout en parlant de la pluie et du beau temps. Il est d’accord.

Bon plan ! Tandis que nous devisons et refaisons le monde, la soupe et une partie du plat sont avalés. Nous nous revoyons tous les midis avec plaisir pendant une semaine. Le voilà désormais prêt pour partir en revalidation. Un petit mail est envoyé pour avertir l’équipe d’aumônerie du lieu. Nous nous quittons un peu émus. Bon vent, Mr D., vous êtes en de Bonnes Mains !

  • En ce temps de confinement, les familles ne peuvent pas venir visiter leurs proches hospitalisés. Je reçois un coup de téléphone d’une dame : une amie de la famille âgée de 90 ans, seule, est hospitalisée. Elle n’a pas de moyen d’entrer en contact avec elle et me demande de lui remettre son bonjour. Je propose une rencontre WhatsApp vidéo. La vieille dame est émue de réaliser qu’on ne l’a pas abandonnée, qu’elle compte pour eux. Quel bonheur de voir et de parler avec ses amis. Eux aussi sont tout réjouis et soulagés de la voir. Le lendemain, la patiente ne va pas bien, elle n’a pas le moral et je repropose donc un appel vidéo. La vue et le soutien de ses amis rendent le sourire à la vieille dame. Nous avons instauré un appel vidéo tous les jours pour garder le contact.

Je passe au bureau des infirmières demander si certains patients ont besoin d’une visite, d’un accompagnement ou d’une présence. La réponse est négative mais une infirmière qui arrive à cet instant et entend ma question, signale qu’il y a une dame seule, angoissée à qui une visite ferait du bien. La dame m’accueille effectivement avec joie, et me raconte son histoire. Au fur et à mesure des visites, elle entre de plus en plus dans les confidences. Elle est croyante, elle aime aller à la messe et communier. Au bout de quelques jours, elle me dit avoir un cancer incurable, et m’avoue avoir peur de la mort. Je lui propose le sacrement des malades en lui expliquant bien sa signification : une onction de tendresse, de force, de courage et de paix de la part du Seigneur pour le temps de la maladie. Elle accepte avec joie. L’après-midi même, le prêtre lui donne l’onction. Quand je la retrouve le lendemain, elle est tout à fait apaisée et transformée. Merci Seigneur d’avoir permis cette rencontre et d’avoir rejoint cette personne dans ses peurs et ses angoisses et de lui avoir donné ta paix.

Voilà chers visiteurs, aumôniers les quelques nouvelles depuis Pâques.

Continuons à rester si ouverts et attentifs aux autres. Le Seigneur nous inspire à chaque moment, nous pouvons lui ouvrir la porte …

La toute dernière idée que je laisse à votre discernement est celle d’offrir aux personnes des maisons de repos, ou confinées seules à la maison, des bouquets de muguets pour le 1er mai. Qui sait ce qui sera possible !!!

Continuez à nous tenir au courant de vos initiatives petites ou grandes que nous puissions les relayer auprès de ceux qui ont besoin de ces messages d’Espérance ! Merci !!!

Marie et les équipes locales en pastorale Santé

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :